Voyage en Birmanie

Le pays des milles pagodes à la spiritualité envoûtante

MUNDOVISIO vous invite à découvrir la Birmanie, ce pays longtemps inaccessible qui s’ouvre enfin au monde. Des temples majestueux de Bagan au bord du paisible lac Inlé, les possibilités de vous dépayser seront nombreuses. En vous rendant dans des régions rurales pour un trek, vous irez au contact de la riche culture birmane en logeant chez l’habitant ou dans des monastères.

  • Crépuscule sur le lac Inlé

    Couché de soleil sur le lac Inlé

  • Le bouddhisme est très présent en Birmanie

    Monastère en Birmanie

  • Temples de Bagan

    Bagan, Myanmar

  • Village flottant en Birmanie

    Village lacustre en Birmanie

  • Monastère du mont Popa, Birmanie

    Monastère au Myanmar

  • Agriculture lacustre en Birmanie

    Paysanne birmane

La randonnée en Birmanie sont des activités nouvelles et encore assez peu pratiquées bien qu’il y ait de nombreuses régions isolées, idéales pour des treks de quelques jours. Vous aurez alors l’occasion de vous balader dans les villages des tribus Danu, Pao ou Shan pour découvrir leur culture et leurs modes de vie traditionnels avec votre guide local. La région du lac Inlé en particulier offre des possibilités de randonnées dans des paysages exceptionnels.

MUNDOVISIO a le plaisir de vous offrir des voyages en Birmanie combinant la visite des principaux sites à des treks de quelques jours dans des régions rurales. Un agencement idéal qui permet de découvrir les sites incontournables du pays et de randonner à la rencontre des ethnies locales, de leur vie quotidienne ainsi que de leurs traditions.

Voyage en Birmanie

Le pays des mille pagodes à la spiritualité envoûtante

MUNDOVISIO vous invite à découvrir la Birmanie, ce pays longtemps inaccessible qui s’ouvre enfin au monde. Des temples majestueux de Bagan au bord du paisible lac Inlé, les possibilités de vous dépayser seront nombreuses. En vous rendant dans des régions rurales pour un trek, vous irez au contact de la riche culture birmane en logeant chez l’habitant ou dans des monastères.

voyage birmanie kalaw lac inle

BALADES BIMANES

 • 16 jours • CHF 1999.-

D’une durée de 16 jours, notre programme mêle 6 jours de randonnées dans la région du Lac Inlé à la rencontre de l’ethnie Pao et 10 jours consacrés à la visite des principaux joyaux de la culture bouddhiste ; de la majestueuse stupa Shwedagon qui flamboie au coeur de la capitale birmane aux innombrables pagodes de la mythique cité de Bagan, vous ne pourrez échapper au charme envoûtant que ce pays dégage…

VOIR CE VOYAGE
trek birmanie pindaya bagan

TREK EN PAYS SHAN

bientôt disponible

BRÈVE HISTOIRE DE LA BIRMANIE

C’est au cours du XIe siècle que le royaume de Pagan a étendu son influence le long de la rivière Irrawaddy sur l’actuel territoire birman. Durant les siècles suivants, le bouddhisme et la langue birmane se sont propagés et le royaume est devenu un empire puissant. C’est durant cette période que des joyaux tels que Bagan sont développés. Les empires birmans feront face à leurs voisins mongols et thaïs mais ce sont les britanniques qui vont mettre la main sur le pays et l’intégrer à leur Empire des Indes.

L’histoire récente du pays est complexe et mouvementée. Les juntes militaires qui se sont succédées depuis 1962 ont longtemps tenues la Birmanie à l’écart du monde, en faisant un pays difficile d’accès. Toutefois, la transition entamée dès 2010 par la libération d’Aung San Suu Kyi amène un changement important et, même si beaucoup reste à faire, la Birmanie est maintenant plus ouverte au monde extérieur. Les mentalités mettront encore du temps à évoluer mais un retour en arrière me semble dorénavant plus possible.

Le trek en Birmanie n’est pas une activité touristique ancienne malgré les nombreuses possibilités qu’offre le pays. En effet, en plus du faible nombre de touristes, beaucoup de régions étaient inaccessibles jusqu’à il y a peu. La situation change, les déplacements sont plus simples et il est maintenant possible de faire un trek en Birmanie dans plusieurs régions, allant des hautes montagnes du nord aux paysages idylliques du lac Inlé.


LANGUES ET DIALECTES

La langue officielle est le birman, parlée comme langue maternelle par environ deux tiers de la population birmane. Elle a des racines communes avec le tibétain et s’écrit de gauche à droite le plus souvent sans séparer les mots. Vous vous ferez vite aux “Mingalabar” (bonjour) échangés sur les chemins et peut-être même aux “kyaizoutinbade” (merci). L’anglais est surtout parlé par l’élite urbaine, beaucoup moins dans les régions rurales. C’est aussi la langue des guides et des porteurs durant votre trek en Birmanie.


RELIGIONS

La Birmanie est un pays à forte majorité bouddhiste puisque 9 birmans sur 10 se disent pratiquants. Il s’agit d’un bouddhisme de tradition Theravada, comme pratiqué en Asie du sud-est et au Sri-Lanka. L’influence de la religion est importante aussi bien culturellement que socialement. On retrouve également des minorités chrétienne et musulmane dans certaines régions du pays. Des tensions inter-religieuses et inter-ethniques sont avivées et des conflits sont en cours notamment au détriments des Rohingyas, une ethnie musulmane vivant dans l’ouest du pays. De manière générale, on assiste en Birmanie comme dans le reste de l’Asie à une réaffirmation des valeurs bouddhistes qui sont respectées de manière plus strictes.


LES RÉGIONS DE LA BIRMANIE

Géographiquement, la Birmanie est constitué d’une longue plaine centrale qui s’étend du centre au sud du pays et dans laquelle vit la majorité de la population. A l’Ouest, à l’est et au nord, des chaînes de montagnes d’altitude variable offrent de nombreuses possibilités de trek. Au niveau maritime, la façade ouest donne sur le golfe du Bengale et le sud baigne dans la mer d’Andaman.

La plupart des sites à visiter et des villes se trouvent dans la plaine que forme la rivière Irrawaddy. C’est le berceau de la culture et de la civilisation birmane. Pour faire un trek en Birmanie, les régions montagneuses sont un terrain de jeu idéal aussi bien pour de petites randonnées que pour des treks plus aventureux. Les montagnes du nord constituent en effet la partie orientale de l’Himalaya et culminent à près de 6’000m d’altitude. Dans l’est, l’état du Shan propose des dénivelés moins importants et de jolies randonnées de villages en villages et abrite le somptueux lac Inlé. Les régions de l’ouest sont actuellement moins accessibles et il n’est malheureusement pas encore possible d’en découvrir les joyaux.

Sur la côte sud offre de toutes autres possibilités aux voyageurs. Des villes endormies, anciens comptoirs commerciaux florissants aujourd’hui inutiles et des îles préservées. Les paysages sont semblables à la côte thaïlandaise et on peut apprécier d’en profiter sans avoir à composer avec les hordes de touristes. Les îles Mergui par exemple permettent de se détendre après des visites et un trek en Birmanie.


PAYSAGES, HABITATS ET URBANISME

S’étendant sur près de 2’000km du nord au sud, la Birmanie offre toute sorte de paysages et de climats. Des montagnes glacées aux mers chaudes du sud, des sapins aux palmiers, vous êtes sûr de trouver ce qui vous fait envie en Birmanie.

L’essentiel de l’activité économique se fait dans la plaine centrale où l’on retrouve les principales villes du pays. Dans cette région, les infrastructures sont plutôt bonnes et le réseau routier est satisfaisant. On compte plusieurs aéroports proposant des vols internationaux vers les grandes villes asiatiques.

L’habitat se fait plus rural dans les régions montagneuses. Si la plupart des régions disposent d’une alimentation électrique fiable, les villages sont le plus souvent restés authentiques. Les modes de vie des populations ont peu changé, le travail de la terre reste prédominant.


FESTIVITÉS EN BIRMANIE

Nouvel An bouddhiste

A la mi-avril, toute la Birmanie célèbre le nouvel an bouddhiste qui est aussi la fête de l’eau. Comme dans les reste de l’Asie du sud-est, le nouvel-an correspond à la période de principales vacances dans la pays. Il peut alors être difficile de se déplacer durant cette période, surtout pendant les 5 jours que dure la fête.

Vesak

Au mois de mai, on fête l’anniversaire de Siddhartha Gautama, Bouddha dans toute l’Asie. La date exacte varie d’une année à l’autre car elle est fixée au 8e jour du 4e mois du calendrier lunaire chinois.

Vassa

Le carême bouddhiste débute en juin-juillet pour s’achever en octobre-novembre. Durant cette période, les moines abandonnent leur vie d’errance et les fidèles adoptent des règles de vie plus favorables à l’épanouissement spirituel. Il est courant que les jeunes hommes revêtent l’habit de moine durant cette période une fois dans leur vie.

INFOS SANTE

Paludisme

Un risque modéré de paludisme est présent partout en Birmanie, principalement de mai à décembre. Il est donc recommandé de se protéger contre les piqûres de moustiques au moyen de spray efficaces contre les espèces exotiques. Un produit absolument indispensable à emporter et à garder avec soi lors d’un voyage Birmanie.

Eau

L’eau du robinet et des rivières n’est jamais potable en raisons des amibes, des bactéries et de la pollution. Pour consommer de l’eau, hormis en bouteille plastique, elle doit être bouillie ou traitée par des agents purifiants (MICROPUR® par exemple). Nous vous invitons à privilégier les systèmes de purification aux bouteilles plastiques en raison de la pollution que ces dernières engendrent. Nous vous encourageons à emmener dans vos affaires une gourdes de 1 litre que vous remplirez au fur et à mesure de votre progression, cela dans le but d’améliorer la pratique du trek en Birmanie.

Soyez vigilants lorsque vous consommez des légumes ou des fruits qui ne s’épluchent pas. Vérifiez qu’ils soient cuits ou lavés abondamment avec de l’eau propre ou bouillie, surtout au début de votre voyage.

Tourista

Les troubles gastriques du voyageur communément appelée tourista sont une infection de type gastro-entérite qui se manifeste par une diarrhée associée à des symptômes tels que des douleurs abdominales, nausées, vomissements ou malaises, survenant chez le voyageur à destination d’un pays où les conditions d’hygiène ne sont pas optimales. Les mains sont bien souvent les vecteurs de transmission des germes et donc responsables de la tourista. Compte tenu de l’hygiène parfois relative, il est grandement conseillé de se laver régulièrement les mains surtout avant les repas. Bien souvent sans gravité et passagère, la tourista n’en reste pas moins très désagréable lors d’un voyage en Birmanie. Emporter avec soi une solution anti-bactérienne sans rinçage reste la meilleure alternative pour y échapper. Si toutefois la maladie vous gagne, veillez alors à vous hydrater abondamment, manger du riz et des bananes. Des solutions de réhydratation riches en sels minéraux peuvent être utiles en cas de diarrhées. Elles existent sous formes de sachet de poudre à mélanger avec de l’eau ou du thé.

Exposition au soleil

Une exposition au soleil en altitude renforce les risques de déshydratation, d’insolation et de coups de soleil. Il est donc impératif de s’équiper d’un couvre-chef, de lunettes de soleil adaptées à l’altitude et de crème solaire à fort indice de protection. Ne sous-estimez pas les effets du soleil même si vous ne les ressentez pas directement. Il faut également penser à s’hydrater davantage lors d’un trek en Birmanie que pour une randonnée classique.

La pratique du trek

Le trek, comme toute activité physique pratiquée en extérieur peut exposer à des risques. Il faut en être conscient avant de se lancer pour une marche de plusieurs jours, surtout dans des régions reculées. Il est donc important, en plus de bien se préparer, d’être prudent et d’avancer à son rythme. De même, soyez à l’écoute de votre guide, suivez ses consignes et ses recommandations, il assure la sécurité de votre voyage en Birmanie.

Vaccins

Aucun vaccin n’est obligatoire pour se rendre en Birmanie. Cependant, nous vous recommandons vivement de vérifier que vos vaccinations soient à jour et que vous ayez procédés aux vaccinations recommandées pour vous rendre en Birmanie. Actuellement, les vaccins recommandés:

  • Diphtérie
  • Tétanos
  • Poliomyélite
  • Rougeole
  • Hépatite A
  • Hépatite B
  • Fièvre typhoïde
  • Rage

Dans certaines conditions particulières, les vaccins suivants sont recommandés pour la Birmanie:

  • Encéphalite japonaise
  • Fièvre jaune

Bien évidemment, comme partout dans le monde, il existe un risque d’infection par le virus HIV/SIDA lors de rapports sexuels non protégés.

Pollution

Rangoon, la capitale du Myanmar est la ville la plus polluée du pays. En effet, les deux roues motorisés y sont interdits et n’y circulent que des voitures. Pour les personnes fragiles des voies respiratoires, nous vous recommandons alors d’acheter des masques filtrant les particules fines. Achetez les plutôt avant de partir puisqu’ils sont bien souvent peu fiables en Birmanie. Dans les régions rurales, le traitement des déchets, plastiques notamment, est pour ainsi dire inexistant. Nous vous encourageons donc à ne pas laisser de traces derrière vous en emportant avec vous vos déchets lors d’un voyage.

Accès local aux soins

Le système sanitaire birman est encore aujourd’hui grandement précaire. Personnel et infrastructure manquent cruellement et on observe de grandes disparités dans l’accès aux soins de la population. Dans les régions rurales, le réseau de dispensaires doit encore être renforcé et étoffé pour réduire l’isolement de certaines zones. Nous vous rappelons de vérifier auprès de votre assurance que vous êtes bien couvert pour les soins et les frais de guérison à l’étranger. Cette couverture maladie-accident est obligatoire et vous permettra de disposer des meilleurs soins en cas de besoin. Toute intervention en urgence devra être réglée immédiatement en espèces et USD.

Assurances durant le voyage

En plus de votre assurance pour les soins et les frais de guérison à l’étranger, nous vous recommandons fortement de souscrire une assurance couvrant les frais d’annulation et d’assistance. Cette assurance couvre les frais d’annulation dans le cas d’une incapacité à voyager qui survient avant le départ. Elle couvre aussi les garanties assistance (retour anticipé, rapatriement)

Afin de pallier à toutes éventualités, nous vous recommandons vivement les prestations d’assurances voyages que propose le groupe ALLIANZ. Vous pouvez retrouver leur offres et y souscrire sur www.allianz.ch

Notez encore que tous les guides porteurs travaillant lors de votre voyage en Birmanie et durant les treks bénéficient d’assurances selon les normes nationales en vigueur.


INFOS SÉCURITÉ

Recommandations

Il est impératif de consulter et de respecter les conseils aux voyageurs officiels, que chaque pays fournit à ces citoyens. En Suisse, ces conseils aux voyageurs correspondent à l’analyse actuelle de la situation faite par le DFAE. Ils sont régulièrement vérifiés et mis à jour si nécessaire.

Suisse: www.eda.admin.ch/mynamar

France: www.diplomatie.gouv.fr/conseils-aux-voyageurs/myanmar/

Belgique: www.diplomatie.belgium.be/fr/voyager_a_letranger/myanmar

Canada: www.voyage.gc.ca/destinations/myanmar

Il existe des plateformes en ligne permettant de s’enregistrer avant de partir à l’étranger. Cela permet d’être identifié comme voyageur en cas de crise grave dans le pays de destination mais aussi de recevoir des informations voire d’être contacté directement. Nous vous recommandons vivement de vous y inscrire.

Suisse: https://www.itineris.eda.admin.ch/home

France: https://pastel.diplomatie.gouv.fr/fildariane

Belgique: https://travellersonline.diplomatie.be

Canada: https://voyage.gc.ca/voyager/inscription

Des précautions d’usage s’appliquent pour prévenir des vols: cadenasser son sac durant les transports, ne pas afficher exagérément des signes extérieurs de richesse, ne pas laisser ses valeurs sans surveillance. La sécurité des touristes ne présente pas de problème particulier en ville comme à la campagne. Enfin, le risque de vol à la tire est relativement faible par rapport à d’autres régions dans le monde et quasi inexistant lors d’un trek en Birmanie.

Pour ce qui touche à la sécurité, nous vous rappelons que MUNDOVISIO peut se substituer à votre décision en cas de risques avérés. Cela peut entraîner une modification d’itinéraire voire la fermeture d’une zone ou d’un pays.

Homosexualité dans la société birmane

La Birmanie vit à l’heure actuelle dans une période d’ouverture économique au monde mais l’homosexualité est malheureusement encore réprimée. La Birmanie  fait figure de pays réfractaire en ce qui concerne la reconnaissance des droits de la communauté LGBT. Un cadre légal fort criminalise grandement la communauté LGBT. Ils  sont souvent victimes de discriminations. Nous vous recommandons malheureusement d’être discret sur vos gestes et attention envers votre partenaire.

Partir seule

Une femme seule peut entreprendre sans problèmes particulier un voyage et un trek en Birmanie. Il est recommandé de se vêtir de façon appropriée en évitant les tenues trop courtes ou trop décolletées, surtout dans les régions rurales. Vêtissez plutôt un longyi birman au lieu d’une jupe et un T-shirt classique plutôt qu’un top à bretelles.


INFOS VISAS

Un visa est nécessaire pour entrer en Birmanie. Il peut être obtenu, soit au préalable auprès des services consulaires birman de votre pays de résidence, soit sur internet. Le visa classique est valide 3 mois après émission et pour 28 jours sur place.

Pour l’obtenir, il faut un passeport valide 6 mois après la date de sortie du territoire birman et comportant au moins une page vierge et deux photos d’identité.

Auprès des services consulaires birmans en Suisse, un visa touristique peut être obtenu pour CHF 40.- mais la demande peut prendre jusqu’à 7 jours ouvrables. Vous trouverez toutes les informations  nécessaire à ce sujet sur le document suivant:

http://www.myanmargeneva.org/visa.pdf

Par internet Le E-visa permet d’entrer dans le pays à partir des aéroports internationaux tels que ceux de Yangon, Mandalay et Naypyidaw. Ce visa électronique coûte environ 50 $. Il existe une procédure à remplir sur le site www.evisa.moip.gov.mm

Si vous désirez des informations complémentaires, veuillez contacter les représentations birmanes de votre pays de résidence:

Suisse: www.eda.admin.ch/eda/fr/dfae/myanmar

France: www.embassypages.com/ambassade-myanmar

Belgique: www.embassyofmyanmar.be

Canada: www.meottawa.org


INFOS ECONOMIQUE

Argent, monnaie et devises

Comparé aux standards occidentaux, la Birmanie est un pays bon marché. La monnaie nationale est le Kyat (MMK). En avril 2017, le taux de change était le suivant:

1 CHF = 1’320 MMK

1 EUR = 1’400 MMK

1 USD = 1’317 MMK

1 CAD = 990 MMK

L’Euro et le Dollar américain sont acceptés dans les bureaux de change mais elles sont les seules devises acceptées facilement. Dans les grandes villes du pays il existe des bureaux de changes et des banques où il vous sera possible d’échanger une partie de votre argent en devises locales. Elles possèdent des distributeurs de billets (ATM) en façade, acceptant les cartes de débit et de crédit. Privilégiez les grosses coupures ainsi que des billets en excellent état sous peine d’être refusés par les commerçants et les organismes bancaires.

Si vous comptez retirer à des distributeurs sur place, nous vous recommandons d’avertir votre banque de votre prochain voyage en Birmanie. En effet, votre carte peut être bloquée dès le premier retrait pour suspicion de fraude. C’est de plus en plus fréquent.

Nous vous conseillons de prévoir suffisamment de Kyats en prévision des treks car dans les régions reculées il n’y a pour ainsi dire pas de distributeur de billet ou de bureau de change. De manière générale, pour un trek en Birmanie avec MUNDOVISIO, vous n’aurez que vos boissons, les pourboires et vos éventuels achats personnels comme dépenses.

Pourboire

Le pourboire n’est pas forcément de mise en Birmanie néanmoins serveurs, porteurs, chauffeurs et guides apprécieront un pourboire pour leur travail. De petits cadeaux sont également appréciés. Selon les us et coutumes birmanes, vos cadeaux seront peut-être refusés dans un premier temps, c’est simplement par politesse donc ne vous offusquez pas. Dans les restaurants et les stands de nourriture ou auprès des chauffeurs, les pourboires ne sont jamais attendus. Votre chauffeur et votre guide peuvent s’attendre à un pourboire si le service était satisfaisant.  A titre indicatif, comptez comme pourboire pour:

  • un guide et un chauffeur: USD 1-2.- par personne par jour
  • un porteur: 1.000 K
  • un restaurant: 10% de la facture

Durant votre trek en Birmanie, hors des sentiers battus, vous croiserez des enfants qui, habitués à accoster les marcheurs, viendront à votre rencontre à la recherche de chocolat et des friandises. Si vous désirez partager avec ces enfants sans leur porter préjudice, nous vous encourageons à emmener avec vous des articles tels que des cahiers ou des crayons. En effet, la nourriture sucrée fait des ravages dans les régions où les soins dentaires ne sont pas disponibles et dans le même temps le matériel scolaire à tendance à manquer. Soyez attentifs à ce que vous amenez et offrez dans les villages: évitez le plastique et tout ce qui a besoin d’électricité ou de batteries pour fonctionner.


RISQUES NATURELS

Les risques climatiques

La saison des pluies s’étend de juin à fin septembre dans le sud-ouest du pays et de décembre à avril dans le nord-est. Les pluies diluviennes peuvent causer des inondations et des glissements de terrain. D’importantes inondations ont eu lieu au Myanmar en fin juillet 2015, plus précisément dans les régions de Sagaing et Magway, ainsi que dans les États de Rakhine et Chin.

Les typhons se produisent généralement entre avril et octobre.

Les risques sismiques

Les séismes d’août 2015 ont malheureusement confirmé la forte activité sismique de l’arc himalayen, situé sur une zone de chevauchement des plaques tectoniques. D’ailleurs, ces derniers ont endommagé plusieurs temples sur le site de Bagan.


ELECTRICITÉ

Courant électrique

Le courant est en 230 volts. Un adaptateur de voyage est indispensable pour se brancher sur le réseau.

Les coupures de courant

Les coupures de courant ou des baisses de tension sont malheureusement monnaie courante en Birmanie. À la campagne ou dans les villes du Nord, souvent, il n’y a d’électricité que de 18h à 23h environ. Donc pensez à recharger vos batteries dès que vous en avez l’occasion et n’oubliez pas votre lampe (de poche ou frontale)  afin de pallier à tous problèmes liés au réseau électrique national.


 

FUSEAU HORAIRE

Le fuseau horaire officiel de la Birmanie est GMT +6:30. Le décalage horaire est donc de 5:30 en hiver et 6:30 en été en Suisse, en France et en Belgique. Pour le Québec, le décalage est de 11:30 en hiver et 12:30 en été.


INTERNET ET TÉLÉPHONIE

Accès internet

Dans les grandes villes, le Wifi est disponible relativement partout. Les hôtels, bars ou restaurants en disposent généralement et son accès est gratuit. Lors des treks, certaines lodges dans les villages les plus importants commencent à proposer du Wifi à leurs clients. Cela reste plutôt une exception et il vaut mieux s’attendre à vivre sans connexion internet durant l’ensemble de vos treks en Birmanie.

Téléphonie

Le réseau mobile birman est de bonne qualité et couvre largement le pays. Si vous désirez utiliser votre téléphone portable, la meilleure solution consiste à acheter une carte SIM locale sur place. Les opérateurs MPT et Oredoo sont ceux qui offrent la meilleure couverture réseau et proposent différents forfaits, dont certains comprennent la connexion 3G.

Voyage en Birmanie – Quand partir?

La période idéale pour se rendre en Birmanie s’étend de mi-octobre à début mars. C’est la saison sèche et ensoleillée dans l’ensemble du pays et les températures ne sont pas trop élevées. Il peut même faire plutôt froid la nuit dans certaines régions (Lac Inlé).

Dès le début mars, les températures montent en flèches pour atteindre leur maximum (40°) en mai avant l’arrivée de la mousson. Durant cette période, la chaleur et l’humidité peuvent être difficilement supportables mais le faible nombre de touristes constitue un avantage intéressant.

La mousson arrive au début du mois de juin et ses précipitations abondantes peuvent faire sortir le fleuve Irrawaddy de son lit. Cette saison des pluies dure jusqu’à la mi-octobre. Néanmoins, voyager en Birmanie avec MUNDOVISIO à cette période reste possible, nos programme pouvant être adaptés en fonction des conditions du moment.

Connaître les avantages et les inconvénients de chacune des saisons est essentiels pour bien préparer votre voyage en Birmanie et pouvoir en profiter un maximum. Spécialiste de la Birmanie et disposant de partenaires locaux de qualité, MUNDOVISIO est disponible pour répondre à vos questions et vous aider à choisir la saison qui correspond le mieux à vos attentes. Contactez-nous et nous nous ferons un plaisir de vous conseiller.