• Parapente au Népal, Parapente et parahawking à Pokhara

    Parapente à Pokhara – Népal

  • Rafting au Népal sur la rivière Trishuli

    Rafting au Népal

  • Cours de cuisine à Katmandou, cours de cuisine népalaise

    Cours de cuisine népalaise – Katmandou

  • Vue sur le mont Evereset

    L’Himalaya lors d’un vol autour de l’Everest

  • Retreat Hotel, près du quartier de Lakeside

    Retreat Hotel à Pokhara

  • Chambre double, lits jumeaux

    Chambre double à Katmandou

Réservez tout ce dont vous avez besoin pour votre voyage au Népal: les transports et hébergements mais aussi vos visites et des activités sportives ou culturelles variées. Les extensions de voyage de Mundovisio vous permettent de créer votre propre voyage sur mesure au Népal.

Extensions au Népal

Si le Népal est avant tout connu pour ses treks et ses randonnées, sa géographie et ses paysages permettent aussi de pratiquer toutes sortes d’activités en plein air. Que ce soit en VTT sur des chemins de montagne, en parapente à tournoyer avec les aigles ou en rafting à dévaler les rivières, vous trouverez au Népal de quoi satisfaire vos envies de sensations fortes. Une fois rassasié, partez à la découverte des cultures locales, visitez Katmandou à pied lors d’un trek urbain, prenez un cours de népalais ou approchez-vous au plus près du mont Everest en avion. MUNDOVISIO vous invite à créer votre voyage sur mesure au Népal pour faire de votre trek un voyage complet au Népal.

Urban trek à Katmandou

Urban trek à Katmandou

Partez explorer Katmandou. L’Urban trek à travers Katmandou est une randonnée d’une journée qui vous donnera la chance de vous immerger au cœur de la société népalaise et de vous en faire découvrir ses mille merveilles…

VOIR CETTE EXTENSION
Cours de cuisine népalaise à Katmandou

Cours de cusine népalaise

Vous serez pris en charge par une cuisinière expérimentée qui prépare chaque jour les repas de sa famille. Votre aventure débutera au marché pour trouver et négocier les ingrédients nécessaires aux recettes que vous aller réaliser…

VOIR CETTE EXTENSION
Vol en parapente à Pokhara

Vol en parapente à Pokhara

Pour un baptême de l’air ou pour pratiquant confirmé, voler à Pokhara est un événement à ne pas rater. Son cadre naturel en fait l’un des plus beau spot du monde en la matière avec un décollage en dessus du lac Phewa avec les sommets himalayens à l’horizon…

VOIR CETTE EXTENSION
Hôtel à Katmandou

Hôtel à Katmandou

Un chauffeur vous attendra à votre arrivée dans la capitale népalaise jusqu’à notre hôtel partenaire situé en bordure du quartier animé de Thamel..

VOIR CET HOTEL
Hotel à Pokhara

Hôtel à Pokhara

Notre hôtel partenaire à Pokhara est situé à quelques minutes à pied du quartier de Lakeside et de sa belle promenade. Une situation idéale qui vous permettra tant de découvrir la ville que de vous reposer après votre trek…

VOIR CET HOTEL
Visite de la vallée de Katmandou

Visite de la vallée de Katmandou

En une journée à peine, partez à la visite de la vallée de Katmandou et découvrez ses nombreux trésors. Les anciennes cités de Bakhtapur et Patan vous raviront par leur architecture unique…

VOIR CETTE EXTENSION
Rafting

Rafting au Népal

Quel que soit votre niveau, nos guides locaux sauront trouver un parcours adapté et varié alternant passages de rapides et portions plus calmes dans des gorges étroites. Ce programme de deux jours avec une nuit sous tente…

VOIR CETTE EXTENSION
Vol autour de l'Everest

Vol autour de l’Everest

Vous y décollerez entre six et sept heure pour un vol d’environ 50 minutes en direction de l’Everest. Les premiers sommets enneigés se présentent rapidement sur l’horizon, entrecoupé par de profondes vallées…

VOIR CETTE EXTENSION

NÉPAL: LE PARADIS DU TREK

Depuis que le Népal s’est ouvert au monde dans les années 1950, ce royaume a su envoûter des générations de voyageurs: Des hippies en quête de sens et de spiritualité dans les années 1960 aux alpinistes aguerris en quête de sommets vertigineux, en passant par les randonneurs à la recherche de panoramas époustouflants.

Enclavé dans le massif himalayen par la Chine au nord et l’Inde à sud, et formant un rectangle allongé, le Népal compte huit montagnes parmi les plus hautes du monde. Le Népal est constitué principalement de trois grandes zones :

La longue bande de plaine au sud et adossé à la frontière indienne se nomme le Teraï. Culture de riz et jungles tropicales humides se partagent cette immense plaine. La bande centrale est plus escarpée et donne peut s’élever jusqu’à 3’000 mètres d’altitude. La capitale, Katmandou, se situe en son cœur. Quant à la bande nord, le long de la frontière tibétaine, abonde en superlatifs: le Toit du monde, le légendaire mont Everest s’y situe ainsi que sept autres des quatorze 8’000.

Véritable carrefour de civilisation le Népal incarne la rencontre entre deux grandes cultures: celle de l’Inde hindouiste et celle du Tibet bouddhiste. L’hindouisme y est majoritaire cependant le bouddhisme y est malgré tout encore bien enraciné, principalement au nord. On y parle plus de cinquante langues et dialectes différents bien que la langue officielle du Népal soit le nepali, proche de l’hindi et parlé par la majorité de la population.

Le Népal est faiblement urbanisé. La vallée de Katmandou et la plaine du Teraï comptent quelques villes constituant des pôles d’attraction pour les Népalais. La majorité de la population du Népal vit dans de petits villages disséminés dans les basses terres, perchés dans les collines ou installés dans le lit des hautes vallées himalayennes. Plus on s’élève en altitude en rejoignant le nord, plus l’habitat devient austère, les maisons rustiques et les conditions de vie rudimentaires. Au-delà de la limite des arbres, il n’y a plus que de maigres pâturages et des cabanes temporaires dans lesquelles s’abritent les bergers durant l’été. Plus haut, on débouche dans un monde essentiellement minéral dominé par la roche, les glaciers et les neiges éternelles.

Infos sanitaires

Paludisme / Malaria

Le risque de paludisme (malaria) est présent durant toute l’année au Népal mais principalement dans la région du Teraï. Il est donc recommandé de se protéger contre les piqûres de moustiques au moyen de spray efficaces contre les espèces exotiques. Un produit indispensable à emporter avec soi.

L’eau du robinet et des rivières n’est jamais potable en raisons des amibes et des des bactéries générées par la pollution. Pour consommer de l’eau, hormis en bouteille plastique, elle doit être bouillie ou vous pouvez sinon vous munir de purificateur d’eau existant sous forme de micro-pastille à diluer ou par un système de paille filtrante. Nous vous invitons à privilégier es systèmes de purification au bouteilles plastiques à causes de la pollution que ces dernières engendrent.Des points de ravitaillements en eau potable existent dans la plupart des villages jalonnant les treks. Nous vous encourageons donc à prendre dans vos affaires une gourdes de 1 litre que vous remplirez au fur et à mesure de votre progression.

Dès lors, soyez vigilant lorsque vous consommez des légumes ou des fruits qui ne s’épluchent pas. Vérifiez qu’ils soient cuits ou lavés abondamment avec de l’eau propre ou bouillie.

Les risques de tourista

Les mains sont bien souvent les vecteurs de transmissions des germes. Compte tenu de l’hygiène fort relative, il est grandement conseillé de se laver régulièrement les mains afin d’éviter (ou du moins de limiter) la fameuse “tourista” caractérisée par des maux de ventres et diarrhées bien souvent sans gravité mais fortement ennuyeuse.

Emporter avec soi une solution anti-bactérienne sans rinçage reste la meilleure alternative pour y échapper. Si ce n’était pas le cas, il faut alors veiller s’hydrater abondamment, manger du riz et des bananes. Des solutions de réhydratation riches en sels minéraux peuvent être utiles en cas de diarrhées. Elles existent sous formes de sachet de poudre à mélanger avec de l’eau ou du thé.

Une exposition au soleil en altitude renforce les risques d’insolation et de coups de soleil. Il est donc impératif de s’équiper d’un couvre-chef, de lunettes de soleil adapté à l’altitude, et de crème solaire. S’hydrater correctement est aussi important.

La pollution

Katmandou est sans doute l’une des villes les plus polluées au monde. Pour les personnes fragiles des voies respiratoires, nous vous recommandons d’acheter des masques filtrant les particules fines. Achetez les plutôt en Suisse puisque bien souvent, leur qualité au Népal est peu fiable.

Etre vaccinés

Vérifiez que vos vaccinations soient à jour et que vous ayez procédés aux vaccinations recommandées par la Confédération Helvétique.

les vaccins recommandés pour toutes et tous à faire avant de partir au Népal sont:

Diphtérie
Tétanos
Poliomyélite
Rougeole
Hépatite A
Dans certaines conditions particulières, les vaccins suivants sont recommandés pour le Népal:

Hépatite B
Fièvre typhoïde
Rage
Encéphalite japonaise
Bien évidemment, comme partout dans le monde, il existe un risque d’infection par le virus HIV/SIDA lors de rapports sexuels non protégés. Évitez aussi toute transfusion de sang avec une seringue douteuse.

Avoir une trousse médicale étoffée:
Compte tenu de la difficulté de trouver des médicaments fiables dans les pharmacies népalaises, il est préférable de se préparer une petite trousse de premiers secours complète et adéquate au contexte népalais.

Nous vous recommandons d’emporter avec vous

un antibiotique à spectre large: AMOXICILINE
un antalgique (anti-douleur) au paracétamole: DAFALGAN
un anti-spasmodique
un anti-allergique
un anti-émétique (contre les vomissements et les nausées)
un collyre
un anti-inflammatoire oral: IBUPROFEN
une crème anti-inflammatoire: VOLTAREN
solution désinfectante locale: BETADINE
spray anti-moustiques exotiques
crème solaire, indice au-delà de 30
arnica
pansements et sparadraps de différentes tailles
bandes élastiques et agrafes d’attaches.
sutures adhésives
coagulant
compeed ®
pastilles de purification d’eau: MICROPUR ®
boules QUIES ®
thermomètre
petits ciseaux
pince à épiler
solution désinfectante des mains sans rinçage
préservatifs

Infos sécurité

Il est impératif de consulter et de respecter les conseils aux voyageurs de la Confédération Helvétique. Ces conseils aux voyageurs correspondent à l’analyse actuelle de la situation faite par le DFAE. Ils sont régulièrement vérifiés et modifiés si nécessaire.

Nous vous recommandons vivement de vous enregistrer sur le site de la confédération helvétique pour annoncer votre voyage au Népal à l‘adresse suivante: https://www.itineris.eda.admin.ch/home

En cas de crise grave à l’étranger, ces informations permettront au Département fédéral des affaires étrangères de mieux vous localiser, afin de vous contacter. Si la situation en matière de sécurité se dégrade considérablement et de manière inattendue, vous recevrez un message.

Le vol

Des précautions d’usage s’appliquent pour prévenir des vols: cadenasser son sac durant les transports, ne pas afficher exagérément des signes extérieurs de richesse, ne pas laisser ses valeurs sans surveillance. La sécurité des touristes ne présente pas de problème particulier à condition de ne pas s’aventurer dans certains quartiers tard le soir ou durant la nuit. Enfin, le vol à la tire est relativement faible par rapport à d’autres régions dans le monde.

Les coupures de courant

Les coupures de courant sont malheureusement monnaie courante au Népal. Elles peuvent durer plusieurs heures et touchent l’ensemble du pays. C’est pourquoi, une lampe de poche frontale est l’outil indispensable à avoir sur soi en toutes circonstances dès la nuit tombée. Nous vous conseillons aussi de recharger vos appareils électroniques dès que vous en avez l’occasion, ne sait-on-jamais.

Les risques sismiques

Les séismes de 2015 ont malheureusement confirmé certaines prédictions émises par la communauté scientifique.

Les contrefaçons

Vestes, pantalons de trekking, chaussures de marches mais aussi bijoux, matériel électronique, etc. , Les contrefaçons sont innombrables dans les échoppes qui jonchent la capitale népalaise. Bien souvent, Le prix peut être attractif mais la qualité, elle, beaucoup moins. Surtout, ramener des contrefaçons est interdit et fortement amendable. Les contrefaçons peuvent être confisquées par la douane et font généralement l’objet d’une forte amende.

Infos visa

Le visa pour un ressortissant suisse coûte CHF 35 pour une validité de 15 jours, CHF 60 pour 30 jours et CHF 130 pour 90 jours. Prévoir une photo, un formulaire à remplir sur place, et le passeport valable encore 6 mois après la date d’entrée dans le pays. Sur rendez-vous, le visa peut être délivré immédiatement ; sinon, compter une semaine. Envoi par correspondance possible.

– Ambassade du Népal : 81, rue de la Servette, 1202 Genève. Tél. : 022-733-26-00 ou 21. Courriel : mission.nepal@bluewin.ch. Service consulaire ouvert du lundi au vendredi de 9h à 13h et de 14h à 17h.

Infos économiques

Argent, monnaie, devises

Comparé à nos latitudes, le Népal est un pays incroyablement bon marché. La monnaie nationale est la Roupie Népalaise. En juin 2016, le taux de change était le suivant:

1 CHF = 112 NPR

1 USD = 107 NPR

La devise suisse est peu acceptée pour payer des prestations mais facilement échangeable. Par contre, vous pouvez en payer d’autres en dollars américains, devise nettement plus appréciée dans le royaume.

A Katmandou et à Pokhara, il existe dans les quartiers touristiques des bureaux de changes et des banques où il vous sera possible d’échanger une partie de votre argent en devise locale.

Les banques de Katmandu et sa vallée ainsi que celles de Pokhara sont généralement ouvertes de 10h à 16h en hiver (15h en été) et ferment à 15h le vendredi. Elles possèdent toutes des distributeurs de billets en façade, acceptant les cartes Visa et MasterCard.

Nous vous conseillons de prévoir suffisamment de roupies népalaises en prévision des treks car, dans les vallées retirées et sur la route des cols, il n’y a quasiment pas de distributeur d’argent électronique (A.T.M.) ou de bureau de change.

Pourboire

En général, il est d’usage de laisser environ 10% de montant d’une prestation en pourboires comme au restaurant , lors d’une course en taxi ou en tuk-tuk.

A la fin d’un trek, il est coutume de donner un pourboire collectif à l’ensemble des accompagnants népalais qui y ont participé. Un pourboire collectif correct est de l’ordre de 350 NPR par porteur et par jour et de 600 NPR par guide et par jour. Relevez que le pourboire devrait être plus conséquent pour les treks durant lesquels les hébergement sont en tentes que pour ceux en lodge.

La période de prédilection pour randonner au Népal va de fin septembre jusqu’à fin novembre. C’est à ce moment de l’année que le temps est généralement le plus beau et le ciel plus net et dégagé. Juste après la mousson (de juin à septembre), la nature aussi devient luxuriante et verdoyante. Jusqu’ à 3000 mètres, les températures restent agréables, et au delà, le froid reste gérable.

Dès décembre, les températures s’effondrent considérablement et les chutes de neiges bloquent littéralement les cols jusqu’ en mars. Dès lors, les treks de moyennes montagnes sont idéales à ce moment de l’année.

Les premiers mois du printemps(avril et mai) sont aussi agréables avec en prime la floraisons des rhododendrons. De juin à septembre, la mousson s’abat sur le pays rendant ainsi certaines routes impraticables. Néanmoins, certaines vallées du nord-ouest sont relativement épargnées par les intempéries.